Archive | décembre, 2008

Bonne z’écoutes zot tout’

30 Déc

Comment retrouver sur la même compil' : les Stooges, Kinks, Beatles, Neil Young, Bo Diddley, Jack White, Alicia Keys et bien d'autres …

Tout simplement en cliquant , oui, !!! Ou bien encore Ici !!!

Vous retrouverez une quinzaine de chansons que l'on a pu entendre ( qu'on pourra entendre !!! ) cette année dans les salles obscures.

.

Bonne z'écoutes zot tout' et à l'année prochaine …

Bonnes fiestas à tous !!!

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Brotherman

29 Déc

On continue cette fin d'année toujours dans l'cinéma avec une petite sélection de bandes son à ajouter à votre médiathèque ( si ce n'est déjà fait ) dès que vous en aurez l'occasion !!!

Commençons par Tonnerre sous les tropiques et le plus grand hit de la carrière d'Edwin Starr, celui qui a assis sa réputation de grand artiste soul :"  War ".

Cette chanson de protestation, qui dénonce l'enlisement américain au Vietnam, sort en 1970, peu de temps après la version originale des Temptations. On retrouve ces derniers aux côtés de Steppenwolf, Creedence Clearwater Revival, Ten Years After et bien d'autres sur le soundtrack, mais vous ne pourrez pas entendre The Rolling Stones et Buffalo Springfield, pourtant entendu dans l'film …

War
Edwin Starr

Bien que le réalisateur de Wackness soit fan de Hip-Hop et que l'on retrouve sur la bande son Nas et Notorious B.I.G. entre autres pointures du genre, c'est vers une chanteuse de l'écurie Stax Records que mes esgourdes balances.

Wendy Rene, une chanteuse de musique soul qui a connu un certain succès dans les années 1960 grâce à son timbre très particulier et pour quelques uns de ses rares enregistrements " After laughter (come tears )".

After Laughter
Wendy Rene

The Wackness est le deuxième film réalisé par Jonathan Levine, après Tous les garçons aiment Mandy Lane. Nommé dans deux catégories au Sundance Film Festival, The Wackness remporte le prix du public en 2008.

Jonathan Levine, le réalisateur : "J'ai obtenu mon diplôme de fin d'études secondaires à l'été 1994, tout comme Luke Shapiro dans WACKNESS, 1994 était une année charnière pour New York. Et le hip-hop était en pleine évolution créative. Je suppose que j'étais moi aussi à un tournant de ma vie : j'ai tout de suite été accro à cette musique et elle ne m'a plus jamais lâché. 1994 a vu naître les premiers albums d'artistes comme Nas, Notorious B.I.G., Outkast et Method Man. Même si elles n'avaient pas été écrites pour moi, ces chansons me parlaient fort. Il y avait une sorte d'impatience dans cette musique, une certaine provocation à laquelle je me suis tout de suite identifié. Ce n'est pas que ces chansons m'apportaient des réponses, c'était même rarement le cas ; mais elles posaient les bonnes questions." 

– ENTRACTE –

" Société, j’espère que je ne te manque pas. J’espère que tu n’es pas fâchée contre moi " 

Pour son quatrième film en tant que réalisateur, Sean Penn donna les clefs des partitions à celui qui a fait les beaux jours de Pearl Jam : Eddie Vedder !!!

De nombreux artistes de rock ont tenté ce challenge qui est censé leur donner une crédibilité supplémentaire mais rare sont ceux à avoir réussi aussi bien cet exercice difficile : magnifique !!!

Society
Eddie Vedder

Il y a aussi les films que j'ai déjà entendu mais pas encore vu comme RocknRolla, le 5e film du britannique Guy Ritchie.

Le film est un retour à la comédie de gangsters dans le style de ses 2 premiers films Arnaques, crimes et botanique et Snatch.

Si vous n'avez pas encore vu, entendu, acquis les bandes son et les vidéos de ces deux dernières tueries : FONCES !!!

Bank Robber
Mick Jones

Un autre film entendu mais que je n'ai toujours pas vu : A bord du Darjeeling Limited, un voyage emmené par une bande son qui mixe sans se poser d'questions, Beethoven, les Kinks ou Satyajit Ray (et en particulier le thème magnifique de "Charulata"), mais, mais, mais, …, c'est une chanson écrite début 65 qu'on s'met dans les tympans : Play with fire !!!

Play With Fire
The Rolling Stones

Après les films vus et entendus, ceux entendus mais pas vus, terminons la série avec LE film entendu mais invisible !!!

Grâce au label américains : Numero Group, un des plus beaux trésors enfouis des années 70 a ressurgi cette année, un album dans la lignée du grand Curtis Mayfield, la bande son d'un film jamais tourné, l'histoire d'un maquereau, dealer, qui, le soir venu, se transforme en pasteur au nom évocateur de Brotherman.

Never coming back again
The Final Solution

La Bande Originale a été composée par un groupe obscure de Chicago : The Final Solution, plus connu du circuit soul de Chicago sous le nom de Kaldirons, groupe qui n'a pas réellement brillé par ses enregistrements (un seul 45 tours connu sur le label Twinight).

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

U can’t touch this

28 Déc

Ne cherchez pas plus longtemps, pas facile, …, c'est à la fois dans Into the wild et Tonnerre sous les tropiques que l'on retrouve le tube de MC Hammer.

La chanson n'est pas sur un des meilleurs soundtrack de l'année, celui d'Into the wild, mais vous la retrouvez sur celui de Tropic thunder : bientôt d'autres titres à vous mettre dans les z'oreilles

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Lesquels ???

28 Déc

Après l'affiche des films 2008, place aux bandes son !!!

Commençons la soirée par un titre de MC Hammer, rappeur américain célèbre pendant les années 1980 et 1990. Son tube  " U can't touch this " est une reprise du single de Rick James : Super Freak, on retrouve son cover dans au moins deux films sortis cette année : lesquels ???

Indice : ils sont présent sur l'affiche

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Tchi tcha 2008

27 Déc

Voilà l'affiche des affiches de films vus et entendus au cours de l'année, en cliquant directement là-d'ssus, vous l'aurez en taille XXL !!!
Les sept plus grosses sont celles de mes films " favoris " avec en number one " Into the wild ", je ne vais pas faire une énumération de superlatif : inutile ; asseyez vous, regarder et écouter …

.

En numéro 2 :  " Burn after reading ", les frères Cohen, Clooney et Pitt, presque au niveau d' O'Brother, c'est pour dire !!!
La médaille d'argent est attribuée à Albert Dupontel, …, enfin, au film " Deux jours à tuer " qui vous attrape et vous secoue de la première à la dernière image.

La quatrième place revient à " Wall.E " suivi de très très près par " Tonnerre sous les tropiques " avec ses défenseurs de panda et sa bande son démoniaque …

C'est d'ailleurs grâce à la musique que je place " The Wackness " en sixième position, sans oublier le talent de mister Ben Kingsley.

Pour finir, en souvenir d'un Voxien qui a eu l'occasion de participer au film : "  MR73 " !!!

Vous avez préparé votre liste de films préférés pour l'année 2008 ? Passez chez l'Dude

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Chaton sexy

26 Déc

St Louis Blues
Eartha Kitt

La chanteuse et actrice américaine Eartha Kitt, connue pour son allure féline et ses interprétations sensuelles sur scène comme au cinéma, est décédée hier.

Eartha Mae Kitt est née dans une plantation de coton en Caroline du Sud, d'une mère noire Cherokee et d'un père blanc, elle est envoyée à l'âge de huit ans chez un oncle à Harlem. La jeune créole, à l'enfance malheureuse persévère et devient une vedette internationale d'élégance et de sensualité dès les années 50.

Elle avait fait ses débuts au cabaret dans la Compagnie Katherine Dunham et au cinéma dans "Casbah", en 1948. Chanteuse de variétés, fortement influencée par le jazz, avec sa voix rauque et suave, elle chantait en 10 langues différentes et s'est produite dans une centaine de pays.

Elle a également fait, une carrière d'actrice de cinéma et de télévision. Elle fut d’ailleurs Hélène de Troie dans le célèbre film Faust d’Orson Welles, qui disait d’elle, qu’elle était " la femme la plus excitante au monde ".

Elle avait également revêtu en 67 le costume de Catwoman dans la série télévisée Batman.

Rejetée dans les années 1960 aux Etats-Unis pour avoir pris position publiquement contre la guerre au Viêtnam, elle s'était alors tournée vers l'Europe, avant de faire un retour triomphal, quelques années plus tard, dans son pays natal…

Je Cherche Un Homme The Last Time I Saw Paris Just An Old Fashioned Girl C'est si Bon

Parmi ses chansons les plus marquantes figurent "C'est Si Bon", "Let's Do It" ou "Just an Old Fashioned Girl", ainsi que son tube de Noël "Santa Baby", sorti en 1953, mais c'est certainement trente ans plus tard lorsqu'elle a paumé son mec que vous vous souvenez le plus de sa voix. En effet, c'est en 1983 qu'Henri Belolo, quelques années après avoir produit Village People, remets le couvert avec ce pure tube disco : " Where is my man ".

Where Is My Man
Eartha Kitt

En 1996, Eartha Kitt déclarait à l'Associated Press : " Les spectacles sont presque tous devenus fades. Leur réussite dépend des gadgets et des lumières. Aujourd'hui, vous n'avez pas besoin d'avoir du talent pour avoir du succès. Je pense que nous devions avoir quelque chose à offrir, si nous voulions que notre valeur soit reconnue et récompensée ".

Ne Me Quitte Pas The girl from panema Moon River I love men Cha Cha Heels

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

A Jazz and Blues Christmas

25 Déc

Fin d'journée toujours en musique, avec un de mes labels préférés Putumayo et une de ces dernières compilations : A Jazz and Blues Christmas
Bonnes fêtes …

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami